Repas éternel by Gudule

Repas éternel by Gudule

Auteur:Gudule [Gudule]
Format: epub
Tags: Fantastique, Policier
Éditeur: Bragelonne
Publié: 2012-01-26T12:51:35+00:00


Le train a pris de la vitesse. La campagne qu’il traverse est couverte de givre, mais nul ne peut la voir : les wagons à bestiaux sont dépourvus de fenêtres.

Des gouttes de sueur baignent le front de Sarah. Ses orbites sont couleur d’encre.

— Où nous amènent-ils ? murmure Tatoo.

— En enfer, dit Sarah.

Et elle s’évanouit.

14

On dirait que le directeur a réglé son problème. En lieu et place de Balthazar, il a embauché, pour le seconder, une femme de chambre du nom de Josette, ayant provisoirement délaissé son plumeau.

Tout le monde est réuni dans la salle à manger, avec une heure de retard sur l’horaire prévu. Mais ce contretemps n’altère en rien la solennité du moment, il y va de la réputation du Majestic Palace.

Une table ronde ornée de candélabres rassemble les sept hôtes. Sur la nappe immaculée, l’argenterie étincelle. En fond, un jazz discret. Les appliques murales répandent une clarté diffuse.

On s’est enfin décidé à atténuer le soleil. Pour des raisons de vraisemblance. Des vérandas parvient une atmosphère de soir. Un chant de rossignol accentue l’illusion. Des bouquets de roses et de mimosas répandent, dans la pièce, de lourds parfums de fin de journée. Une grande béatitude enveloppe choses et gens.

— Josette, veuillez distribuer les menus, je vous prie, dit le directeur.

Josette s’exécute. Elle a moins de classe, comme maître d’hôtel, que Balthazar, mais plus de charme. Le général y est sensible. Il lui sourit dans sa moustache, tandis qu’elle remet à chacun la carte blanche, enluminée de guirlandes d’or, où sont énumérés des mets de haut standing.

Mme Blum s’y plonge avec empressement.

— Dinde truffée, lit-elle à mi-voix, galantine, foie gras aux morilles, pâté en croûte.

À chaque plat qu’elle énumère, sa voix monte d’un cran.

— Canard à l’orange, tartare de saumon fumé, cuissot de sanglier en sauce.

Elle plafonne dans les aigus.

— Truite à l’armoricaine, faisan grillé, gratin de langoustes aux fines herbes.

Et frôle l’ultrason – ce qui génère un réel malaise.

— Un peu de décence, madame ! l’exhorte le général.

Avec un sourire confus, la grosse dame poursuit sa lecture tout bas.

— Les desserts ? Où sont les desserts ? s’inquiète la communiante, brandissant comme une arme sa sucette acérée.

— Au verso, dit Josette.

La petite Olga prend connaissance du texte, qu’elle suit gravement avec son doigt, et, ayant longtemps tergiversé, décide :

— Je veux devenir une religieuse au chocolat !

Elle lance une œillade mutine à l’évêque, qui l’approuve d’un hochement de tête.

— Excellent choix, la félicite le directeur. C’est la spécialité de la maison.

Plus bas, un rien pervers :

— Avec de la chantilly ?

Les yeux de la communiante luisent comme des escarboucles :

— Oh oui ! Une grosse montagne !

— Steak grillé-purée, pour moi, dit le général, reposant la carte sans même l’avoir consultée.

Le directeur sursaute, fait la moue.

— J’ai du cholestérol, s’excuse le général.

La moue du directeur s’accentue :

— Tout de même, cher monsieur, en ces circonstances… heu… particulières, ne pouvez-vous faire un petit effort ? Jeter votre dévolu sur un plat moins…

Il grimace vilainement, jette le mot du bout



Télécharger



Déni de responsabilité:
Ce site ne stocke aucun fichier sur son serveur. Nous ne faisons qu'indexer et lier au contenu fourni par d'autres sites. Veuillez contacter les fournisseurs de contenu pour supprimer le contenu des droits d'auteur, le cas échéant, et nous envoyer un courrier électronique. Nous supprimerons immédiatement les liens ou contenus pertinents.