Comédia Infantil by Henning Mankell

Comédia Infantil by Henning Mankell

Auteur:Henning Mankell [Mankell, Henning]
La langue: fra
Format: epub
Tags: polar
ISBN: 9782021186628
Google: 1qOjAwAAQBAJ
Éditeur: seuil
Publié: 2014-05-24T22:00:00+00:00


Cela faisait un peu plus d’un an que Nelio appartenait à la bande de Cosmos quand ils entreprirent leur visite nocturne chez le Président. Ils réussirent à s’introduire dans le Palais protégé par de hauts murs et surveillé avec rigueur, en se cachant dans de grands paniers de linge livrés une fois par mois par les blanchisseries ministérielles. Ils attendirent la tombée de la nuit dans la cave avant de commencer à évoluer dans la résidence tranquille. Ils s’étaient longuement préparés à cette expédition en interrogeant sans en avoir l’air différents employés du Palais pour se faire une idée de la configuration des lieux, pour savoir où se trouvaient les escaliers, où étaient postés les gardiens et où était située la chambre présidentielle. Ils apprirent que le Président rendait parfois visite à sa femme qui dormait dans une chambre séparée, mais qu’il terminait toujours la nuit dans son propre lit. Au moment de monter à l’étage supérieur, ils entendirent une porte s’ouvrir et se refermer au-dessus d’eux. Abrités par l’obscurité de l’escalier, ils aperçurent le Président éclairé par la lune qui passait silencieusement devant eux pour regagner sa chambre. Il était tout nu. Aucun d’entre eux ne put oublier cette vision. Cosmos les menaça d’être battus quotidiennement pendant trois mois si jamais ils racontaient ce qu’ils venaient de voir. Personne ne devait savoir que le Président avait été vu dans le plus simple appareil par quelques-uns de ses administrés.

Ils poursuivirent leur objectif seulement quand Cosmos estima que le Président était endormi. Avec délicatesse, ils ouvrirent la porte de sa chambre. Grâce à la faible lueur qui traversait la fenêtre, ils devinèrent la silhouette de l’homme et perçurent le bruit de sa respiration. Debout autour de son lit, ils l’observèrent en retenant leur souffle. Alfredo Bomba posa le lézard mort sur sa table de chevet et ils s’en allèrent.

Mais ils ne surent jamais que le Président avait ouvert les yeux peu de temps après leur départ. Dans son rêve, il avait senti l’odeur désagréable de la pauvreté. Elle persistait encore quand il ouvrit les yeux, comme si elle le poursuivait une fois le rêve terminé. Le Président resta longuement éveillé à se poser des questions sur la signification de son rêve. Peut-être ne faisait-il pas assez pour remédier à la pauvreté qui se propageait dans le pays comme une maladie infectieuse ? Très inquiet, Il continua à chercher des réponses, sans pour autant en trouver, jusqu’à ce qu’il sombre dans un sommeil agité juste avant l’aube. Il n’avait pas remarqué le lézard sur sa table de chevet. Quand plus tard dans la matinée, à demi endormi, il prit son bain et s’habilla, il ne le vit toujours pas.

En revanche, un domestique apeuré alerta le responsable du service de sécurité qui, à son tour, fit appel au chef de la police. Après un certain nombre de réunions confidentielles, ils décidèrent ensemble de ne pas informer le Président. Ils triplèrent le nombre de gardiens autour du Palais, toujours sans en parler au Président.



Télécharger



Déni de responsabilité:
Ce site ne stocke aucun fichier sur son serveur. Nous ne faisons qu'indexer et lier au contenu fourni par d'autres sites. Veuillez contacter les fournisseurs de contenu pour supprimer le contenu des droits d'auteur, le cas échéant, et nous envoyer un courrier électronique. Nous supprimerons immédiatement les liens ou contenus pertinents.